ven. 4 oct. 2019 Nous avons réalisé ce fameux "Tour des Muverans" fin de la semaine dernière et en sommes bien heureux !

Finalement, voici nos étapes :
* départ de Belgique le soir du 24 septembre, mon mari préférant rouler de nuit
* mercredi 25 : repos, balade à Montreux, puis montée à Pont de Nant, souper et 1ère nuit là-bas, TB
* jeudi 26/9 : vallon de Nant (pluie), Col des Martinets (nuages mais sec, vu un lièvre), Col des Perris blancs (chocards, bouquetins), descente sur la Cabane de La Tourche, souper et 2ème nuit, avec un beau coucher de soleil et la vue magnifique tant vers le Léman que vers le Massif du Mont-Blanc
* vendredi 27 (fête de la Communauté française, férié en Belgique) : beaucoup de vent, très frais mais sec et plutôt ensoleillé, La Rionda, Col du Demècre et du Fenestral (troupeau de chamois), souper et 3ème nuit, TB, accueil très chouette, magnifique rénovation; vu des marmottes
*samedi 28, la journée la plus longue (Sorniot fermé en semaine, Dorbon complet) : Petit pré (renard), Cabane Rambert (bouquetins) puis Dorbon (2 chamois) et jusqu´à Derborence (brame du cerf) et le Refuge du Lac, soleil; souper avec 10 autres pensionnaires et 4ème nuit; bien mais moins convivial comme accueil, plus "touristique"
* dimanche 29 : vers Anzeindaz puis La Vare (petit problème de balisage, j´y reviendrai); mon mari trop fatigué ne se sentant pas d´attaque pour aller jusqu´à Plan Névé, on demande donc à Gérald si on peut loger à La Vare, ok malgré la fermeture, souper fondue à la bière TB et 5ème nuit, soirée au soleil (un gypaète nous a survolés); conversation bien intéressante avec lui et Lydie, sur leurs métiers respectifs, sur la vie à l´alpe mais aussi l´hiver, etc; très rustique mais nous avons vraiment apprécié ! Ils préparaient la désalpe, tables à ranger, on a aidé à charger le poulailler et les poules sur le pick-up...
* lundi 30 septembre : redescente vers Pont de Nant, achat de fromages et courges là, puis courses à Bex et retour à la maison, où nous avons retrouvé la pluie belge...

Beaucoup de chance avec la météo, beaucoup de bêtes observées chaque jour, encore quelques fleurs (notamment des gentianes asclépiades et ciliées), de belles rencontres, une aventure que nous referons ailleurs ou tout près, pour revoir la montagne en automne.
Un petit regret pour moi car je rêvais de revoir Plan Névé mais je reviendrai... Mieux valait la sécurité et un mari de bonne humeur.

Balisage bizarre juste avant de monter vers le Pas de Cheville, au "Grenier", qui nous a troublés, ainsi que 2 autres randonneurs qui nous ont interpellés : une croix rouge-blanc qu´on n´a vue nulle part ailleurs ?
Peu de balises d´ailleurs entre Derborence et Anzeindaz, par rapport au reste du Tour. Très bien entretenu par ailleurs, chapeau à tous ceux et celles qui y œuvrent !

Des panneaux jaunes qui raccourcissent le temps de marche, par exemple au pied de Rambert, 3h30 vers Derborence ?! Photo si vous voulez...

Sinon, peut-être encore une remarque : nous avions réservé à Lui d´août, et un simple sms le 24/9 nous a fait savoir que, indépendamment de sa volonté, il ne pouvait pas nous recevoir, que c´était fermé. Un peu dur car c´était le jour du départ. On a cherché : Ovronnaz ? bof, pas envie de descendre. Fenestral nous a comblés, même si on a payé physiquement le lendemain pour rejoindre Derborence ! 2 personnes nous ont d´ailleurs dit que cela arrivait de temps en temps avec Lui d´août. On ne s´y fiera plus.

Un tout, tout grand merci pour les conseils et le travail que l´on devine derrière ce site internet !

Christine
mer. 28 août 2019 "Hold up" imprévu de cette fin de vacances, le Tour des Muverans nous a enchantés : que ce soit par la simplicité d´organisation (merci au concepteur du site !), par le confort des "cabanes" toutes plus charmantes les unes que les autres, par la somptuosité des paysages, nous avons été conquis !
Réalisé en 4 jours, dans le sens horaire depuis Pont de Nans,le parcours est très varié. Nous avons dormi successivement à Derborence (refuge du lac), à Rambert puis à Demècre. Mais nous avons pris le temps de découvrir d´autres cabanes, que ce soit pour déguster une spécialité, boire un verre, partager un moment de vie, un sourire...
Nous avons fait de belles rencontres : Ariane et François, Angélique et Carla, avec qui nous nous retrouvions le soir au refuge ; les bouquetins, par dizaines, maître des lieux ; le gypaète, le faucon, le circaète, maîtres des cieux ; le chevreuil, les marmottes et ces fleurs par milliers !
Merci à tous les acteurs de ce périple : gardiens de refuges, randonneurs, et à toi, concepteur de ce site qui a pris le temps de me renseigner entre le Martinet et le Perril lorsque je m´étonnais de ces cavités creusés dans la roche.
Florence et Jean- georges
lun. 19 août 2019 Nous avons réalisé le tour des Muverans la 3e semaine de juillet 2019 avec un départ de pont de Nant en couchant dans les refuges Giacomini (Anzeinde), refuge de Dorbon, cabane de Rambert, cabane de Sorniot, cabane de la Tourche et retour au pont de Nant.
Ce fut un superbe circuit. Les sentiers sont très bien balisés. Nous avons rencontré des gens très sympathiques. L´accueil dans les cabanes a été parfait.
La faune (marmottes, chamois et un grand nombre de bouquetins) et la flore étaient au rendez-vous.
Le beau temps a été avec nous, ce qui nous a permis de prendre de belles photos des Muverans, des grands Combins, du mont Blanc,...
Nous recommandons ce circuit.
Serge
ven. 16 août 2019 Extraordinaire, le plaisir que nous avons eu durant ce tour, réalisé en 5 jours et 4 nuits, conformément aux très bons conseils reçus de la personne répondant aux questions sur ce site - Gilbert, que nous aurions bien aimé pouvoir rencontrer !!
Les paysages sont variés à souhait, les personnes qui travaillent dans les cabanes super sympa ! Il est très agréable d´être si bien reçus, à n´importe quelle heure de la journée, pour un café, un "Rivella" (une boisson bien Suisse, à découvrir !), une tranche de tarte...
Un seul bémol : un accueil assez froid et minimaliste, dans l´une des cabanes, Rambert. Elle est malheureusement presque incontournable, sauf à faire une étape bien longue.
Sinon, que du plaisir ! Et un grand merci pour votre site internet, si bien réalisé, clair et pratique.
Merci pour tout, Josette et 3 autres Auvergnats du Cantal.
dim. 11 août 2019 Tour réalisé en trois jours du 8 au 10 août 2019 en famille (2 enfants - bien entraînés - de 11 et 15 ans).
Nous sommes partis du Pont de Tant et avons dormi à la cabane de Fenestral et à Dorbon, où nous avons été magnifiquement reçus. La première étape était sublime (col des Martinets et des Perris Blancs avant de descendre sur la cabane de la Tourche), mais exigeante physiquement.
Superbe de bout en bout, avec de belles rencontres - chamois, bouquetins, vautours, marmottes, salamandres ou randonneurs heureux !
dim. 11 août 2019 J´ai réalisé le TdM du 17 au 21 juillet 2019 (5j/4n) avec ma fille de 14 ans. 1er jour Pont de Nant - La Touche par le col des Perris Blancs. Magnifique montée dans le vallon de Nant. 2ème jour La Touche - Fenestral par la Vire. Sentier vertigineux mais bien équipé. Nous étions équipés pour nous assurer aux câbles lors des passages critiques. Baignade dans le lac de Fully fût un moment agréable. Super accueil à la cabane Fenestral, merci les filles ! 3ème jour Fenestral - Rambert. Superbe parcours le long d´un torrent avec une belle ascension en deux paliers. La rencontre avec les bouquetins au pied du Muveran est toujours un moment magique. 4ème jour Rambert - Anzeindaz. Longue descente sur Derborence (4h). Nous étions encordés pour la descente du col et glacier de la Forcla (beaucoup de neige). Paysages somptueux et sauvages y.c la remonté sur le pas de Cheville. 5ème jour Anzeindaz -Pont de Nant. Matinée tranquille avant de profiter d´un agréable repas à l´auberge de Pont de Nant en guise de récompense. 5 jours, env. 22h de marche pour 50km et 4´500 de dénivelé dans une nature magnifique. Merci pour toutes les infos permettant de planifier cette randonnée. Je conseille un équipement minimum avec des enfants qui ne nécessite pas de grandes connaissances techniques (harnais, cordelette, mousqueton et une corde de 20m).
sam. 27 juil. 2019 Tour des Muverans réalisés du 22 au 25 juillet 2019 sous la canicule ! 4 jours et 3 nuits.
Parcours Pont de Nant - Derborence - Cabane Rambert - Col du Demècre - Pont de Nant.
Sur les conseils de Gilbert rencontré à la Cabane Rambert (merci à lui !), nous avons évité les Vires et le Col du Martinet (vertigineux) et passé par L´Au d´Arbignon, La Tourche, Croix de Javerne, Javerne, Euzanne et Cinglo.
Nous avons planifié notre parcours grâce à ce site, pratique et généreux en informations. Un immense merci à tous ceux qui ont participé à la conception de cet outil si bien documenté.
Grand bonheur de parcourir ces merveilleux paysages, flore et faune riches.
Le dernier bout Demècre - Pont de Nant est long, mais réalisable en une journée. Nous n´avons pas rencontré de difficulté particulière durant ces 4 jours.
Une mention spéciale pour les gardiens de la Cabane du Demècre et leur accueil : merveilleux... avec un air d´accordéon offert à l´apéro, what else !
lun. 8 oct. 2018 Bonjour, je voudrai tout d´abord remercier d´offrir un espace permettant d´exprimer son opinion sur cette expérience qu´est le tour des Muverans.
Ensuite, bien sûr, je veux dire que chaque personne aimant la montagne et la nature, et suffisamment valide pour marcher 4 ou 6 heures par jour, se devrait de parcourir cet itinéraire, je l´ai fait il y a maintenant 5 semaines, avec ma famille et un couple d´amis, et nous avons été épatés par les paysages, tous les jours nouveaux, variés, et impressionnants.
Si l´accueil dans les cabanes peut varier, il est malgré tout toujours bien agréable, C´est vrai que les sourires de Dorbon et de La Tourche sont plus enthousiasmants que d´autres, parfois davantage "commerciaux"... Mais dans l´ensemble, tout était parfait, et vraiment c´est bien volontiers que je pense y venir à nouveau - dans 2 ou 3 ans, je pense.
Amitiés, Jean-Claude
lun. 1 oct. 2018 Après avoir découvert le Tour des Muverans dans son entier dans le cours de l´été 2017, j´ai eu le grand plaisir de le parcourir récemment à nouveau, en compagnie d´un groupe d´amis randonneurs venus tout exprès des Bouches-du Rhône.
Les trois heures de pluie entre Martinets et la cabane de La Tourche furent vite oubliées de par l´accueil et le menu que Karine nous avait réservé ! Et le reste du parcours ne fut que soleil, ciel bleu, plaisir et enchantement, pour - je crois - chacun !!
Le TdM : que du bonheur...!
jeu. 23 août 2018 Du 16 au 20 août 2018, nous avons parcouru le TdM accompagnés par la personne en charge de l´entretien et du balisage,
ce qui s´est avéré être un énorme avantage.
Nous avons effectué le parcours dans le sens anti-horaire et, mises à part 3 heures de pluie le premier jour,
nous avons bénéficié d´une météo très agréable.
Tant par la faune, la flore, la géologie et surtout les paysages, le TdM a été un enchantement.

Cinq Provençaux qui referont probablement le TdM.